Dawson-Whitehorse

Nous profitons de deux jours de repos pour visiter Dawson, une ville qu'ils essayent de garder en son état d'origine, les routes n'étant pas goudronnées, les façades encore d'époque et les trottoirs en bois. (Comme dans les films de western) C'est assez joli comme ville, au bord de la Yukon River. Comme nous étions accueilli chez un chercheur d'or qui organise aussi des tours nous avons pu essayer de trouver de l'or, sans succès. (Enfin…Tess a eu une mini poussière d'or… apparemment! on a pas réussi à la voir, nous) Nous ne pouvions pas partir sans gouter la spécialité locale, le "sour toe". Un doigt dans un verre de whisky du Yukon (vidéo à venir).

Le lendemain nous repartons sur notre vélo le long de la Kondlike highway. Nous rencontrons deux français, Ulrick et Gauthier qui entreprennent le même voyage que nous. Gauthier en vélo couché et Ulrick en vélo normal. (la version de nous en deux vélo…ça serait beaucoup moins drôle quand même!)

La route est beaucoup plus agréable que pour venir jusqu'à Dawson, ça monte et descend toujours, mais c'est beaucoup plus roulant. Les routes sont plus petites, nous nous émerveillons devant la nature. Est-ce le printemps, qui la rend si belle (avec toutes les fleurs qui commencent à apparaître), ou alors le Yukon qui est plus "sauvage" que l'Alaska? (en tout cas, c'est ce que prétendent les yukonais!)

Juste avant Steward Crossing (1350 km au compteur) nous croisons notre premier ours. Nous le voyons au loin sur la route, le perdons de vue pensons qu'il est parti et en fait il nous regardait à la lisière de la forêt à environ 40-50 mètres. Un petit vent de panique nous a parcouru lorsqu'on s'est dit: "bon, faut avancer quand même"… mais finalement, il a eu plus peur que nous!

Un jour, nous sommes fatigués (l'étape n'était pas spécialement longue, mais le vent de face faisait rage) nous nous arrêtons pour souffler un peu. Une voiture s'arrête et une femme nous offre des oranges et des pommes, discute un peu. Elle venait de rentrer de voyage à vélo, comme nous. Ce n'est pas grand-chose mais ça nous a donnée beaucoup de courage et d'énergie pour finir l'étape.

Le lendemain nous nous arrêtons pour enfiler nos ponchos car il se met à pleuvoir, et un homme s'arrête en face, nous donne deux bières et repart. Elle est pas belle la vie?

Juste avant Carmacks nous rencontrons notre deuxième ours. En fait de loin nous avons cru que c'était un renard, nous ne voyions que deux grandes oreilles. En s'approchant nous nous sommes aperçu qu'en fait c'était un ourson. Mais nous étions déjà à 10 mètres de lui. Nous avons pas fait les malins craignant que la mère ne soit pas loin. Heureusement une fois à la même hauteur il est parti dans la forêt. La voiture juste avant nous a freiné pour être sûr que nous allions bien, et une autre a même fait demi-tour pour nous…au milieu de nulle part, des inconnus prennent soin de nous!

Avant d'arriver à Whitehorse nous décidons d'aller aux Takhini hot springs se baigner dans de la bonne eau chaude. 10km avant les hot springs nous nous arrêtons à une station-service pour faire le plein pour notre réchaud. La personne à qui nous demandons de l'essence (car les stations n'apprécient pas tellement que nous prenions que 0.5 litre) discute un peu avec nous et nous propose que l'on mette notre tente dans son jardin. Le soir il nous invite à manger de bons burger au bison qu'il a chassé lui-même. Nous passons un très bon moment en sa compagnie. (les meilleurs 1$ que nous ayons investi!)

Nous voici à Whitehorse, capitale du Yukon (27'000 habitants quand même), ville très agréable avec de chouettes cafés et de jolies balades à faire le long de la Yukon River. Nous y restons 4 jours afin de recharger nos batteries, refaire le plein de nourriture et organiser la suite de notre voyage. Plein de nouvelles aventures à venir!!!

Photos du Yukon

DSCN1164

DSCN1559

Posted in Articles, Canada and tagged , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *